Avancer en harmonie avec la nature

Mardi 16 Octobre 2018

Courrier des Lecteurs

De : Anouchka Barz

Bonjour,

Je suis la personne qui vous a suggéré l’article concernant l’équitation sans mors en tenant compte des travaux de Strasser/Cook.

Je souhaite vous remercier d’avoir publié les deux photos de mon cheval, j’étais très fière que ma belle soit dans votre beau journal. J’ai acheté ce cheval il y a plusieurs années, réalisant ainsi un rêve d’enfance. Le problème par contre, était que je n’avais pas pratiqué l’équitation pendant plus de 25 ans et que ma jument n’avait pas été montée depuis plusieurs mois.

Bien sûr j’ai commencé par une équitation classique : à peine de nouveau aux trois allures, j’ai mis sur ma pauvre jument une double bride, une martingale, cravache et éperons – sur les conseils de mon moniteur privé ex-écuyer du cadre noir de Saumur. Il en est résulté désespoir et combat. Ma jument tenait à peine sur un cercle, moi par contre je tenais 500 kg dans chaque main. Ses douleurs et les miennes étaient sans fin. J’ai même décidé de tout arrêter, de vendre ma jument et d’enterrer pour toujours mon rêve d’enfance.

Alors je suis tombée par hasard sur votre journal. Un beau jour, alors que l’annonce pour la vente était déjà rédigée, j’ai découvert votre journal dans ma petite librairie miteuse, au fond du magasin entre les journaux sur les chiens et les chats. Sur la couverture une belle femme sur un cheval noir magnifique et sans mors. Je n’oublierai jamais leur regard : fier et en même temps ils semblaient invincibles. En lisant l’article, j’ai compris qu’il y avait une autre solution et je l’ai essayée.

En bref, grâce à votre article qui est tombé au plus juste moment de ma vie, j’ai découvert une autre approche de mon cheval – probablement la seule. J’ai d’ailleurs viré mon moniteur qui a piqué une crise de rire en voyant ma jument avec un filet sans mors. Aujourd’hui je travaille avec un dresseur de chevaux pour le spectacle et ma jument est au pas espagnol, piaffer et passage.

Je vous raconte tout ça pour vous dire sue j’espère de tout mon cœur que l’article de Cook/Strasser sauvera d’autres chevaux et en même temps leurs propriétaires ignorants.

Aujourd’hui mon mari, suivant une formation de sellier, fabrique les filets sans mors, lui aussi persuadé qu’il n’y a qu’un seul chemin à emprunter afin de gagner la confiance inconditionnelle d’un cheval.

Anouchka Barz

Lire la suite
De : Angélique

Bonjour,

Je tiens juste à vous faire partager ma première balade, munie de ma nouvelle selle ! C'est un plaisir, elle est confortable et superbe, je suis ravie et Gitan a également l'air comblé....

Et Bravo pour votre magazine !

Angélique

Lire la suite
De : Dmitry Malyshev, Moscou, Russie

Dear Barbara,

We've tested the saddle on 3 horses and found it exellent! Thank you very much for high quality product. Now, I'm seriously thinking of buying the dressage saddle from you.

Best regards,
Dmitry Malyshev, Moscow-Russia

Chère Barbara,

Nous avons essayé la selle sur 3 chevaux différents et nous l’avons trouvée parfaite ! Merci beaucoup de ce produit de qualité. Je pense maintenant sérieusement à vous acheter la selle de dressage.

Cordialement
Dmitry Malyshev, Moskva-Russie

Lire la suite
De : Nelly Maubecq (réponses : 1)

Bonjour,

Je suis intéressée par la selle Atlanta, elle est recommandée pour les chevaux au garrot saillant, ma jument est appaloosa croisée arabe. Son dos est moyennement long et large, son garrot plutôt rentré. J'ai lu que les selles Barefoot convenaient à tous les chevaux. Pensez-vous que la selle Atlanta conviendrait à ma jument?

Cordialement
Nelly Maubecq

Réponse de : Barbara Paulin

Bonjour Nelly,

Merci de votre demande. C'est l'Arizona qui est recommandée pour les chevaux au garrot saillant.

La selle Atlanta est équipée d’un moulage standard, moyen (comme la selle Cheyenne) qui convient à presque tous les chevaux, et je pense aussi à votre jument. Il faut changer le moulage seulement si le cheval est extrêmement large, sans garrot apparent ou au contraire, avec un garrot proéminent. La taille (ou longueur) de la selle est par rapport au cavalier. Pour un cheval avec un dos moyennement long vous pouvez choisir la taille 1 ou 2.

Je suis à votre disposition pour tous renseignements supplémentaires.

Cordialement
Barbara Paulin, responsable Barefoot - selles sans arçon
tél.: 04 90 54 69 85

Lire la suite
Page 20/28
<<< 18 19 20 21 22 >>>
Courrier des Lecteurs
Pour nous écrire
Assurez-vous de lire notre charte éditoriale avant de nous envoyer votre message.