Avancer en harmonie avec la nature

Mardi 27 Octobre 2020
Planète du Cheval au Naturel Magazine n°32

Pourquoi le concept de la suprématie de l’homme sur les chevaux s’est historiquement enraciné à la manipulation et au dressage

Les doctrines régissant les rapports cheval-humain revus et corrigés (1)

Avoir remarqué que les chevaux établissaient des rapports sociaux clairs avec les membres de leur groupe a pu conduire à penser que la théorie de la dominance pouvait être transposée aux interactions entre humains et chevaux pour faciliter la manutention et promouvoir le respect pendant l'entraînement.

Le prolongement logique de cette approche serait que les humains pourraient avoir avantage à imiter les comportements des chevaux entre eux afin d'occuper la position alpha dans la hiérarchie de dominance et obtenir le respect en main et en selle et devenir le maître.
La présente série d'articles décrit les recherches empiriques sur la pertinence de la théorie de la dominance et du leadership au niveau de l'interaction cheval-humain afin d'encourager un passage de la pratique subjective à la pratique factuelle. Ces nouveaux concepts vont bouleverser bien des idées reçues.
Accéder à l'article en texte intégral (8 pages / 4 photos)
Dominance et Leadership (1)
> Dominance et Leadership (2)
> Dominance et Leadership (3 et 4)