Avancer en harmonie avec la nature

Samedi 4 Décembre 2021
Planète du Cheval au Naturel Magazine n°35

Dans la réserve naturelle des Hauts Plateaux du Vercors

Avec le cheval Borodin comme guide vers le Grand Vermont

Il y a 10 000 ans déjà, le cheval sauvage disparaissait de nos contrées occidentales. Seuls, certains grands espaces d'outre-Atlantique et d'Asie Centrale, - principalement à cause de leur étendue géographique - accueillent encore ce noble animal à l'état sauvage. C'est à l'âge de bronze, et domestiqué par l'homme, qu'il réapparait en Europe pour devenir ce qu'il est aujourd'hui, le plus fidèle compagnon de l'être humain à travers l'histoire.

L'introduction « aux Amériques » des chevaux occidentaux remonte à l'époque des conquistadors. Un grand nombre de ces montures se sont échappées et sont redevenues sauvages. Aujourd'hui, malgré leur bravoure et leur résistance, ils se trouvent dans une situation absolument déchirante. Qu'ont-ils conservé du matériel génétique du cheval occidental ? Pourrait-on sauver et réintroduire quelques chevaux sauvages d'Amérique au sein de la faune européenne ?
Pour répondre à ces questions, je me suis rendu, le 4 octobre 2007, dans la réserve naturelle des Hauts Plateaux du Parc Naturel Régional du Vercors , en compagnie d'un gendarme équestre, pour rencontrer les gardes animateurs de la réserve et les bergers qui y passent l'estive avec leurs moutons.
Accéder à l'article en texte intégral (16 pages / 20 photos) ► Dans la réserve du Vercors